La RPDC d'aujourd'hui
La lettre qu’il a reçue (2)
2023-12-01
Visite1138
Bon0


La lettre qu’il a reçue (2)


Plus tard, Ko Mun Sik recevant le dossier des malades, a essayé de chercher celui de la femme qui a dit qu’elle vient de l’arrondissement de Unjong.
Elle se plaignait de sa douleur pénible ayant les organismes d’os à la partie de l’épaule complètement endommagés. Le sens des deux mains était différent l’un l’autre par l’interruption des différents nerfs tandis que la main blessée était tantôt si chaude et tantôt si glaciale.
En abandonner ainsi pourrait sûrement causer sous peu la paralysie à commencer par le bout des doigts.
Combien le bras est précieuse chez un homme pour vivre. D’ailleurs, il n’y a pas à discuter chez une femme qui tient toute seule le ménage.
Il avait cœur navré à la pensée combien serait-elle si angoissante d’être arrivée à décider d’abandonner une partie de corps tellement précieuse.
(Me chargerais-je de son traitement ?)
C’est quand il se tourmentait dans une telle idée qu’on l’a désigné comme médecin traitant de la femme. Le service a délibéré de charger le traitement de la femme à lui dont la compétence est mieux que personne.
Ko Mun Sik était vraiment reconnaissant de la confiance des collègues.