Les grands Hommes
La hauteur de la RPD de Corée (2)
2024-04-08
Visite840
Bon0


La hauteur de
la RPD de Corée (2)


Rabeloussonne Ortanse
Ancienne membre du Bureau politique de l’Avant-garde
de la Révolution de Madagascar


C’était un jour du mois de septembre 1977. J’ai la grande chance d’aller en RPD de Corée pour rencontrer le Président Kim Il Sung selon ses invitations avec les quatre enfants du Président malgache en même temps que mes trois enfants.
J’étais toute bouleversée et même confuse de cette chance qui me permettait de voir la RPD de Corée adorée et de rencontrer le Président de l’Etat coréen très honoré. Ces sentiments confus venaient de mon souci de pouvoir remplir parfaitement la tâche de conduire sans accident les enfants encore tout jeunes jusqu’en RPD de Corée qui se trouve à des milliers de kilomètres de mon pays.
Durant ce long trajet de voyage il risquait de produire toute chose même celle indésirable, car le chef de l’Etat coréen, bien qu’il soit un leader connu dans le monde et un affectueux père de tous les peuples honnêtes du monde et malgré ses liens d’amitié toute particulière avec notre Président Didier Ratsiraka, ne pouvait pas s’intéresser tout le temps à ses petits invités du fait de la grande responsabilité quotidienne qu’il assume.
Mais hélas! Tous mes soucis étaient sans raison.
Nous avons quitté l’aéroport de notre capitale en présence des membres de l’ambassade coréenne à Antananarivo qui nous souhaitèrent le bon voyage.
Quand je me dirigeais tenant les enfants par la main, vers la salle d’attente de l’aéroport, les diplomates de l’ambassade coréenne à Moscou nous ont déjà aperçus et se sont venus à notre rencontre, tous heureux comme ils auraient accueilli leurs propres enfants. Les diplomates coréens m’ont serré la main bien amicalement en demandant si j’avais eu des difficultés dans le trajet et si tous se portaient bien. Ils nous ont conduits aux voitures en attente.
Après quelques minutes nous étions installés sur les sièges bien confortables du carrosse et en route vers la ville. Un diplomate coréen qui nous conduisait nous a appris des nouvelles bien émouvantes. Il nous a transmis les indications gentilles du Président Kim Il Sung d’accorder toutes les commodités aux enfants de son homologue de Madagascar qui arriveront à Moscou et de les envoyer à Pyongyang par un avion spécial réservé à leur intention. C’était une chose inimaginable pour nous tous.
- A suivre. -